UNE SIMPLE CONNEXION INTERNET SUFFIT

http://o2tv.fr

Pratique : afficher le contenu de son smartphone ou sa tablette sur un téléviseur

Câbles MHL/SlimPort, clés Wi-Fi, boîtiers, DLNA...

Avec la somme de contenus multimédias, surtout vidéo, photo et vidéoludiques, qui transitent par nos smartphones, il est normal de vouloir en profiter un tant soit peu sur nos TVHD ultraconnectés eux aussi. Une possibilité vendue depuis des années, mais jamais clarifiée. Car, oui, c'est un petit bazar à débroussailler. En filaire ou dans les airs, voici comment afficher votre contenu mobile sur un téléviseur.

Convergence, convergence, convergence... Bien souvent, les constructeurs nous vendent une interopérabilité-qu'on-vous-jure-qu'elle-est-toute-simple-désormais et surtout une connectivité entre les machines simplifiée. Mais la réalité est tout autre. Entre les systèmes d'exploitation différents, les protocoles des uns, les standards non généralisés des autres, le circuit fermé d'un tel ou de son camarade, difficile, au final, de savoir d'emblée et sans essuyer les plâtres comment afficher le contenu multimédia de son smartphone ou sa tablette sur un téléviseur, par un fil ou par la magie des airs. Du selfie de mamie Françoise avec son lapin nain fétiche au bon jeu de course à la mode en passant par tout, tout, tout, vous aurez toutes les cartes en mains pour ne plus vous perdre dans ce qui est décidément encore, en 2014, un vrai sac de nœuds. À noter, avant de commencer notre petit tour, que bien souvent la connectivité entre un smartphone et un téléviseur, que ce soit en filaire ou sans fil, s'effectue avec les seuls mobiles de milieu et haut de gamme des constructeurs. Pour les tablettes, cela dépend vraisemblablement de l'humeur du constructeur...

Si les marques de smartphones mettent l'accent sur la convergence sans fil, leurs terminaux n'oublient toujours pas de se rendre compatibles avec une sortie filaire. C'est d'ailleurs encore le meilleur moyen de profiter de son contenu sans risque de latence ou de perte de qualité. Une connexion qui affiche d'ailleurs le contenu en mode miroir. Bien évidemment, vous vous doutez bien qu'il est quasiment impossible de trouver ce genre d'accessoire très utile dans la boîte lors de l'achat d'un mobile ou d'une tablette... En dehors de la (très rare) sortie micro-HDMI et des ports propriétaires de Apple pour ses iPhone/iPad, deux technologies se font face pour faire de l'ultra-répandu port micro-USB un ami de la prise HDMI du TV : le MHL et le SlimPort (normalement mentionné dans les caractéristiques du produits). Et quand un produit roule pour l'un, il ne peut rouler pour l'autre simultanément. Note pour les utilisateurs d'un smartphone Windows Phone, Nokia Lumia ou autres marques : rendez-vous directement à la section Connexion sans fil de notre dossier, aux paragraphes Miracast (à partir de Windows 8.1 et Windows Phone 8.1) et DLNA, car c'est peine perdue sur ces terres filaires.

Micro-HDMI vers HDMI, la voie royale

cablePendant un moment, quelques constructeurs ont voulu faire de la sortie micro-HDMI un nouveau connecteur standard pour les smartphones Android. On se souvient du LG Optimus 2X ou encore du Motorola Atrix, des bêtes de course du cru avancé de l'année 2011. La mode n'a pas pris et très rares sont les terminaux mobiles à embarquer encore ce genre de connecteur. C'est bien simple, seuls les derniers BlackBerry haut de gamme (Q10, Z10 ou Z30) ou presque arbore encore une prise mini HDMI. On la retrouve plus volontiers sur les tablettes Android, parfois suppléée par sa grande sœur mini-HDMI. La plupart des tablettes sous Windows RT 8.1 la proposent également, avec un affichage miroir ou second écran.

 

L'avantage de cette sortie est que l'utilisateur n'a pas vraiment à se poser de question : il lui suffit d'acheter un adaptateur (à partir de 2,50 €) ou un câble micro ou mini-HDMI vers HDMI (à partir de 9,50 €) de n'importe quel pays, de n'importe quelle couleur et il peut profiter de sa tablette ou de son mobile en mode miroir.

MHL, le consortium costaud

cable1Poussée par un conglomérat Samsung, Sony, Toshiba et Nokia (mais ça, c'était avant) en 2010, la technologie MHL permet de faire transiter les informations multimédias d'un smartphone ou d'une tablette, Android par dessus tout, depuis son port micro-USB vers une prise HDMI. C'est sans doute la connexion filaire mobile/TV la plus connue du grand public, mais sa mention est rare, tout comme la mise à disposition par les marques de câbles à leur nom. La connexion MHL peut monter jusqu'au 1080p à 60 images/s mais reste cantonnée aux HDMI 1.3 et 1.4. Elle s'effectue via un câble doté d'un port micro-USB d'un côté et d'une sortie HDMI de l'autre. Il peut se connecter à toutes les prises HDMI d'un TV, mais il faudra veiller au grain concernant l'autonomie de votre terminal car, oui, la connexion multimédia via le port micro-USB pompe énormément d'énergie. C'est pour cela que la plupart des câbles MHL proposent un bloc d'alimentation micro-USB avec une sortie HDMI et non un câble HDMI direct en sortie, afin de connecter le câblage à une source d'énergie. Il existe pourtant un bon moyen de se passer de ce câble supplémentaire. En effet, si votre téléviseur dispose d'une entrée HDMI avec un petit logo "MHL" accolé, bingo ! C'est le signe que vous pouvez connecter votre produit sans avoir besoin d'un câble muni d'un port pour charger simultanément puisque la prise HDMI est capable de fournir de l'énergie à votre smartphone ou ardoise.

sony

Le dernier protocole en date, baptisé MHL 3.0, prend en charge la diffusion d'une image UHD/4K. Une technologie pour l'instant disponible sur les Sony Xperia Z2 et Xperia Z2 Tablet. Un câble MHL, avec ou sans bloc d'alimentation, se trouve généralement entre 7 € et un peu plus de 30 €.

SlimPort, l'ouverture d'avenir ?

cable2Cousin éloigné du MHL, mais développé en totale ouverture, sans consortium ni réel protocole restrictif, le SlimPort est lui aussi peu mis en avant par les marques. LG, par exemple, y a pourtant converti tout son parc haut de gamme depuis l'Optimus G, tablette G Pad incluse ; les Nexus 4 et Nexus 5 conçus pour Google font eux aussi partie de la liste. Là aussi, les câbles s'achètent à des tarifs allant de 7 € à plus de 30 € et, là aussi, les marques des mobiles et tablettes en fabriquent rarement. Le principal avantage du SlimPort sur le MHL se trouve être sa large compatibilité en termes de sorties. Si le MHL se cantonne à la prise HDMI, le SlimPort peut en revanche atterrir sur du DVI, du VGA ou encore du DisplayPort, dont il est d'ailleurs un dérivé technique. Il propose également une compatibilité aux technologies ultérieures au HDMI 1.4. L'inconvénient, c'est que le SlimPort ne peut toujours pas se passer d'un bloc d'alimentation sur le câble idoine et qu'il n'est pas prévu qu'une prise HDMI puisse un jour alimenter une connexion SlimPort, au contraire du MHL qui le peut déjà. Mais, comme évoqué pour ce dernier, si votre TV dispose d'un port USB, l'ajout du câble d'alimentation micro-USB ne sera pas vraiment un problème. Comme le MHL, le SlimPort peut monter jusqu'à la définition UHD/4K, ainsi qu'à 8 canaux audio. Et pour rebondir sur l'introduction de cette partie filaire, MHL et SlimPort étant deux connexions différentes malgré tout, si d'aventure vous changiez de crèmerie pour vous tourner vers une marque qui utilise du MHL, votre câble SlimPort ne vous serait plus d'aucune utilité. L'inverse est également le cas. http://img1.lesnumeriques.com/images_v2_proto/h3-v2.png"); background-repeat: no-repeat;">Des adaptateurs pour iPhone et iPad Apple fait la course à la convergence dans son coin, comme d'habitude. La firme dispose d'une connexion filaire qui ressemble un peu à celles du MHL et du SlimPort puisqu'il s'agit d'un câble avec le connecteur propriétaire de la firme d'un côté et d'un bloc avec une alimentation électrique et une sortie HDMI de l'autre. Que ce soit pour les iPhone et iPad en connecteur 30 broches d'avant fin 2012 ou pour les iPhone 5s ou iPad Mini Retina et autres iChoses en mini-connecteur Lightning, il existe aujourd'hui des câbles de chez Apple à plus de 30 voire 40 € et des accessoires de fabricants tiers disponibles à moins de 20 ou 15 €.

appleapple1